Définition des Nouvelles Activités Périscolaire (N.A.P.)

Dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires qui réorganise le temps scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires, la Communauté de communes Porte de France Rhin-Sud a travaillé sur la question de la mise en œuvre de la réforme en missionnant la SPL Enfance et Animation dans la réalisation d’un Projet Educatif de Territoire (PEDT).

Dans le respect du décret n° 2013-77 du 24 janvier 2013 et du décret n° 2°14-457 du 7 mai 2014, une organisation des activités et actions, s’appuyant sur le PEDT, a été proposée aux conseils d’écoles des six communes. Ces derniers ont donc décidé de la mise en place des modalités horaires de fonctionnement du temps scolaire, induisant de fait la définition des heures d’accueil des enfants dans les nouvelles activités périscolaires (NAP) à la charge des collectivités.

Si l’harmonisation, par l’intermédiaire du PEDT, était recherchée sur l’ensemble du territoire, le choix des communes et conseils d’écoles a généré des temps d’accueil diversifiés d’une commune à l’autre et d’un équipement à l’autre.

C’est pourquoi, au sein même d’une intercommunalité, trois modes d’accueil différents coexistent aujourd’hui. Au regard de ces différences, les objectifs du PEDT visent, par l’intermédiaire des actions réalisées, à :
-          Développer le partenariat éducatif
-          Enrichir l’ouverture d’esprit par la pratique artistique et culturelle
-          Eduquer à la citoyenneté et à la solidarité
En ce sens, les NAP permettent à l’enfant de pouvoir accéder à des activités culturelles, artistiques ou sportives et être pris en charge au minimum jusqu’à l’heure actuelle de fin de classe si leurs parents le souhaitent.

Ces activités sont pensées et organisées en articulation avec les projets des écoles, afin de contribuer à l’épanouissement et au développement de la curiosité intellectuelle des enfants.

Coordinateur NAP : 
​M. KOEBEL Michel